Menu
Ne ratez plus vos émissions favorites!
Inscrivez-vous et créez votre programme TV personnalisé

La télé selon...

Isabelle Huppert

« Greta », histoire d'une amitié toxique entre deux femmes, est terrifiant ! L’occasion de rencontrer Isabelle Huppert, l’une des icônes absolues du cinéma français !

« Il m’est arrivé de comparer le cinéma à une dépendance. Et je suis à l'affiche de plus en plus de films. Mon addiction serait donc de plus en plus forte. Mais j’aime aussi parler de « plaisir ». L'addiction suppose une forme de passivité qui ne correspond pas à mes expériences au cinéma. Ce que je trouve amusant avec mes films, c'est qu'ils sont très différents les uns des autres. Que, grâce à eux, j'ai dû trouver en moi des choses que je ne soupçonnais pas du tout, mais alors vraiment pas du tout ! Il n'y a rien de commun entre eux. Sauf, finalement, moi. »

« Je suis très demandeuse de séries télé ! »

« Je ne me refuse rien ! Je ne pense d’ailleurs pas que les actrices aient peur de quoi que ce soit. Si elles sont actrices, c’est justement qu’elles ont envie de s’aventurer dans des contrées un peu obscures. Je ne connais pas d’actrice ni frileuse, ni peureuse. Après j’ai la chance qu’on me propose ce genre de rôle et d’aventure. Mais je ne suis pas différente des autres pour ça. Par contre, je ne me vois pas réalisatrice. Peut-être un jour par curiosité. Mais pas par nécessité. Juste pour voir. Mais bon, peut-être que le prix à payer serait trop élevé. Si ce n’est pas bien ou si ça m’a demandé trop d’efforts… Je me dirais que la curiosité est un vilain défaut ! Par contre, j’ai adoré le format des séries télé. Là, je suis très demandeuse de nouveaux rôles ! »

Frédéric Vandecasserie

Publicité

Publicité